Archives mensuelles : mai 2013

Bourse Labalette Aventure – La Guilde 2013

LogoLabalette2-76098La GuildeLa Guilde et JP. Labalette ont créé la Bourse Labalette Aventure pour soutenir des projets d’expédition où les dimensions engagement et interculturalité sont prépondérantes.

C’est ainsi que l’Expédition Anba Macaya vient d’être lauréate de cette bourse pour l’année 2013. Durant deux mois, les 7 explorateurs-spéléologues de l’expédition (Marie-Pierre Lalaude-Labayle, Anne-Sophie Brieuc, Jeff Fabriol, Stéphanie Jagou, Pascal Orchampt, Olivier Testa, Matthieu Thomas) vont sillonner le massif karstique du Parc National du Massif Macaya, culminant à 2300m d’altitude, pour tenter de suivre le cours souterrain de l’eau. Guidés par les habitants de cette zone reculée d’Haïti, ils vont descendre pour la première fois les gouffres insondables de la région. 1200m plus bas, une résurgence les attend.

Si cela réussit, ils auront découvert le gouffre le plus profond de la Caraïbe! bonne chance!

Makaya : son environnement, et la spéléologie.

Plan Macaya

Haïti est un pays montagneux à 70%, et dont la géologie est principalement constituée de roches sédimentaires calcaire. C’est donc un pays idéal pour les activités d’exploration souterraine.

Le Massif de Macaya, le second plus haut sommet d’Haïti culminant à 2400m, est un milieu de forêt tropicale humide typique, dont la pluviométrie est une des plus importantes de l’île, avec le Massif de la Selle.

Le Parc National Macaya (aussi appelé Parc du Massif de la Hotte) a été crée en 1983, dans le but de préserver le patrimoine environnementale de ce massif, qui regroupe à lui seul la plupart des espèces végétales et animales endémiques.

Quelques inventaires et travaux ont été réalisés (Haiti Country Analysis_USAID 2006 ; Ehrilch and al. 1987 ; Judd W.S. 1987) et reportent que sur les 700 espèces végétales recensées dans ce parc, 130 sont endémiques à Hispaniola et 70 sont propres au massif Macaya. Les orchidées comptent parmi les espèces végétales les plus variées.

D’un point de vue animal, peu de données sont disponibles. Il semble que chez les mammifères, la plus grande diversité soit détenue par les chauves-souris, très peu étudiées et connues localement. Deux autres mammifères propres à Hispaniola, et en voie de disparition, sont le Plagidontia aedium et le Solenodon paradoxus. Leur habitat est fortement dégradé par les pratiques de coupe de bois, et il était déjà rare d’en trouver dans les années 80 (Woods. C. A.1983) .

Macaya

Photo © MP2L

La zone n’a été vue que de manière superficielle par les spéléologues de passage, mais tous confirment son intérêt. Un spéléologue belge dans les années 70 a descendu quelques puits. Bernard et Josiane Lips en 1997 ont descendu plusieurs gouffres, dont plusieurs puits d’entrée plein vide de plus de 70m. Un rapport de leur expédition a été publié. Enfin, une équipe slovaque est venue en 2011, qui a prospecté plusieurs grands puits sans laisser de rapport détaillé.

Un de nos objectifs au cours de cette expédition est de trouver la nouvelle cavité la plus profonde d’Haïti, actuellement détenue par la Grotte Marie Louise Boumba, sur le massif de la Selle (-262m) .

Le second objectif, ambitieux, est de tenter de trouver le collecteur qui mène à la résurgence, après une percée hydrogéologique de 1200m de dénivelé. Cet objectif nécessite de mobiliser une équipe de 7 personnes sur une durée de 6 semaines.

Le fractionnement pour tous !

Dans cette équipe, on parle kreyol, on jeu de sociétise sur les grottes, on cartographie du souterrain, on immortalise les rencontres flash avec les chauve-souris, on tricote des blagues, on ronfle un peu la nuit… au « qui est qui » , il y a souvent des surprises.

Vous l’aurez compris, il est temps pour nous de jouer et de passer du fractionnement pour tous ! C’est quoi ? C’est lorsqu’au fond du trou, vous remontez péniblement sur vot’ corde…mais non… pas péniblement, car vous êtes bien évidemment efficaces, organisés et malins donc vous jouez l’économie. Et ce n’est qu’un avant-goût, il reste encore pléthore de termes et manip’ étranges à apprendre. Chouette !

Promis : à l’issue de notre semaine sur le thème « fais-progresser-en-spéléo-deux-débutantes-sans-les-effeuiller-et-kounya-ou-mèt-pale kreyol-avè’m » , on vous préparera un joli résumé des basiques avec dico, pour vous aider à suivre.

La semaine est calée: du 24 au 28 Juin….Vercors ou Chartreuse ? On aura l’embarras du choix!

Terre Sauvage nous labellise !

Le magazine Terre Sauvage nous parraine et a accepté de communiquer sur notre expédition! Un article devrait bientôt paraître.

Ce magazine nous permet chaque mois de découvrir des lieux insolites, qu’ils soient aux antipodes de chez nous ou à proximité immédiate. Un mot d’ordre : découvrir et participer à la préservation de zones où la Nature reste la Dame de ces lieux.

Le Parc Macaya offre une biodiversité sur, mais aussi sous, terre, bien spécifique à l’île d’Hispaniola, et à cette portion d’Haïti. Nous tâcherons de vous en montrer les plus beaux aspects… et les plus insolites.

Terre Sauvage Logo