Communiqué de presse de fin d’expédition

Des petits trous, des petits trous, toujours des petits trous…

Ils se sont cassés les dents sur le lapiaz, mais ils ont découvert un majestueux canyon.

De retour de l’expédition, les membres de l’équipe partagent leurs découvertes. Douloureuses démangeaisons, foulures et autres menues blessures sont reléguées au rang des souvenirs. Reste la performance sportive, en seulement 6 semaines, de la découverte d’une centaine de gouffres. Et le récit en images d’une épopée humaine dans les entrailles de la Terre.

Communiqué de fin d’expédition Anba Macaya

Photos libres de droit pour illustrer un article lié à l’expédition. Nous contacter pour toute autre utilisation.

Matthieu Thomas découvre le canyon de la Ravine Casse-cou. Photo: Jean-François Fabriol

Matthieu Thomas découvre le canyon de la Ravine Casse-cou. Photo: Jean-François Fabriol

tet-lacul-OT174207-ot-s

La résurgence Tèt L’acul- Photo: Olivier Testa

gouffre-perdu-OT282744-ot-s

Pascal Orchampt découvre le gouffre Perdu, un aven borgne de 30 m de profondeur – Photo: Olivier Testa

reunion-ssbois-P9250054-jff-m

Rencontre avec les habitants de Sous-Bois – Photo: Jean-François Fabriol

Photos à l’appui, Marie-Pierre Lalaude Labayle présente aux habitants réunis les objectifs de l’expédition dans les grottes de la région.

 

Laisser un commentaire